Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram

©2020 Les Chatons d’Or
Powered by Sunglasses - Mentions Légales - Site par Pearl Design

Que sont-ils devenus ?

Entrevue d’un Chaton d’Or

Nous vous présentons Théo Conigliano, 24 ans. Membre de la famille des Chatons d’Or depuis l’année dernière, il est maintenant consultant social media chez We Are Social. La créativité est dans ses gènes puisqu’il a été élevé à Sup de Pub avant d’aller miauler en agence créa, média et d’influence. 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Théo Conigliano, j’ai 24 ans et je suis consultant social media chez We Are Social. 

 

Tu es plutôt Garfield ou chat botté ?

Je ne suis pas très fan des chats qui parlent, mais il faut avouer qu’un chat qui fait de l’escrime c’est assez original.  

Peux-tu nous dire pourquoi tu as participé au festival des Chatons d’Or ? Et peux-tu nous parler de ton idée ? Quelles sont les qualités nécessaires pour être un chaton ? 

L’année dernière je me suis imposé dans la catégorie Médias et Informations.  

Quand j’ai du temps libre je cherche constamment des idées créatives (le métro est ma salle de sport cérébrale) sans pour autant les concrétiser. Je connaissais les Chatons d’Or et je me suis dit que c’était un bon moyen pour tester une des idées que j’avais auprès d’un jury professionnel.  

Nous avons tendance à négliger notre consommation des réseaux sociaux. On ne prend pas le temps, on scroll, on like, on change d’application, puis on revient dessus au bout de 5 minutes pour voir sil y a du nouveau. 

Un jour, je regardais des stories et puis l’une d’un ami était tellement longue que je passais ses stories rapidement sans même faire attention au contenu. Mon pouce avait pris ce réflexe d’appuyer de plus en plus vite pour passer à la story suivante. 

L’idée était de mettre ce réflexe de consommation du contenu au service d’une bonne cause, et la sécurité routière était le sujet parfait pour faire vivre cette mécanique qui, consistait à réaliser une story avec plusieurs frames dans lesquelles une voiture avançait au fur et à mesure jusqu’à « l’accident ».  

Sur la route, lorsque nous pensons qu’il n’y a pas de danger, nous appuyons de plus en plus fort sur la pédale d’accélérateur (réflexe) sans faire trop attention à ce qu’il se passe autour (le contenu). Là où le pouce est un réflexe sur smartphone, le pied l’est sur la route.  

 Pour être un chaton il ne faut pas avoir peur d’avoir des idées, de les challenger et de les concrétiser.  

Où peut-on découvrir ton travail ?

L’année dernière je me suis imposé dans la catégorie Médias et Informations.  

Quand j’ai du temps libre je cherche constamment des idées créatives (le métro est ma salle de sport cérébrale) sans pour autant les concrétiser. Je connaissais les Chatons d’Or et je me suis dit que c’était un bon moyen pour tester une des idées que j’avais auprès d’un jury professionnel.  

Nous avons tendance à négliger notre consommation des réseaux sociaux. On ne prend pas le temps, on scroll, on like, on change d’application, puis on revient dessus au bout de 5 minutes pour voir sil y a du nouveau. 

Un jour, je regardais des stories et puis l’une d’un ami était tellement longue que je passais ses stories rapidement sans même faire attention au contenu. Mon pouce avait pris ce réflexe d’appuyer de plus en plus vite pour passer à la story suivante. 

L’idée était de mettre ce réflexe de consommation du contenu au service d’une bonne cause, et la sécurité routière était le sujet parfait pour faire vivre cette mécanique qui, consistait à réaliser une story avec plusieurs frames dans lesquelles une voiture avançait au fur et à mesure jusqu’à « l’accident ».  

Sur la route, lorsque nous pensons qu’il n’y a pas de danger, nous appuyons de plus en plus fort sur la pédale d’accélérateur (réflexe) sans faire trop attention à ce qu’il se passe autour (le contenu). Là où le pouce est un réflexe sur smartphone, le pied l’est sur la route.  

Pour être un chaton il ne faut pas avoir peur d’avoir des idées, de les challenger et de les concrétiser.  

Est-ce que ce prix t’a ouvert des portes ?

Je n’ai pas eu de propositions à la suite de ce prix, mais j’ai eu beaucoup de retours positifs et encourageants. 

Quels sont tes futurs projets ? 

La communication m’a donné le goût d’entreprendre. Pour l’instant j’apprends pour peut-être un jour lancer quelque chose. Mon fil conducteur est celui de la créativité, j’ai vraiment une passion pour les marques et leur relation avec les consommateurs, donc pourquoi pas créer quelque chose plus tard, affaire à suivre.  

Vas-tu revenir miauler avec nous cette année ?  

Avec plaisir, quelques sessions métro et j’arrive.  

Un CV, book ou site internet pour découvrir ton travail ?   

Sur LinkedIn ou sur mon Behance : Théo Conigliano 

Je fais aussi des prods avec Jacquouille la Fripouille ou des personnalités politiques pour m’amuser : Théo Coni